Chère camarade de Frances Thomas

Quatrième de couverture :

Cher Paul,
Merci de ta lettre. Merci aussi d’avoir pensé à la Saint Valentin. Enfin, j’imagine que c’est toi. Qui d’autre m’enverrait une carte disant : Mignonne, allons voir si la Rose …?

Chère kate,
Moi? T’écrire pour la Saint Valentin ? Mon dieu la pauvre petite est en plein délire…

C’est Paul qui a eu l’idée de cette correspondance ? Au début Kate ne l’encourage guère. Ils discutent ferme, se disputent souvent car ils n’ont pas les mêmes opinions. Pourtant, lettre après lettre, Kate et paul apprennent à mieux se connaître….


Pourquoi ce livre ?

Je l’ai lu ado et relu, relu encore. Puis en lisant « Papa longues jambes », j’ai repensé à ce livre constitué de correspondances.


Ma lecture :

Deux ados se rencontrent à une soirée. Le garçon écrit à la jeune fille et de là s’en suit une correspondance. Elle est souvent houleuse car ils ne partagent pas les mêmes opinions politiques mais l’humour est présent.

Des années après, ce livre n’a rien perdu de son charme. Il est beaucoup plus simple dans la façon d’écrire, l’histoire est plus courte que « Papa … » mais il est frais et sympathique.


Une citation :

« Je suis sûre que sa petite culotte de soie rose est parfaitement repassée et qu’elle est privée de toutes SES FONCTIONS NATURELLES. Je la hais ! Je la hais ! Je la hais ! »

Ma note : 4/5

Critiques et infos sur Babelio.com
Publicités

Une réflexion sur “Chère camarade de Frances Thomas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s