Melissa et son voisin de Meg Cabot

Quatrième de couverture :

Célibataire, Melissa tient la rubrique des potins d’un quotidien new-yorkais. Lorsque sa voisine de palier est agressée et se retrouve à l’hôpital, Melissa lui propose de veiller sur son trois-pièces et sur son danois. Vite débordée par l’animal, elle appelle à la rescousse le neveu de sa voisine qui promet d’occuper l’appartement. Mais celui-ci se fait remplacer par un ami, un jeune homme qui tient la rubrique  » people  » du quotidien concurrent. Entre Melissa et son voisin, la guerre est déclarée…

Pourquoi ce livre ?

Ayant lu « Une irrésistible de sucré  » et les deux tomes suivants (mais je n’ai pas encore fait les articles en parlant), j’ai voulu continuer sur ce joyeux et distrayant filon s’intitulant « Meg Cabot ».

Ma lecture :

Melissa est une chic fille (du genre tu ne peux pas la détester tellement elle est gentille et sympathique) qui travaille dans la rubrique people d’un journal.
Sa voisine de palier, une personne âgée, se fait agresser et se retrouve dans le coma. Elle se charge donc de s’occuper des chats et du chien. Jusqu’à l’arrivée du neveu de la voisine qui est très mignon mais qui aurait un passé de séducteur (et plus ou moins des MST).

Ce livre est constitué de mails du début à la fin. C’est toute la correspondance entre Mel et sa meilleure amie, Mel et son voisin, sa meilleure amie et son fiancé, leur chef et Mel et la meilleure amie, le pseudo neveu et Mel, etc.

C’est drôle, un peu prise de tête parfois car c’est fatiguant de lire et de retrouver qui est qui par rapport aux adresses mail, mais c’est rigolo, il y a des histoires d’amour, des potins, de l’ironie, etc.

J’ai adoré !!!! C’est un livre Doudou comme je les appelle. C’est à dire vous n’avez pas la tête à lire quelque chose de sérieux, vous êtes obligées de faire le planton dans le couloir en attendant que la chair de votre chair fasse enfin dodo, vous attrapez ce livre, vous picorez des morceaux de ci de là et vous avez le sourire. (équivalence alimentaire : chocolat, beurre de cacahuète… entre autres).

Un extrait :

« Alors tu es grande et tu dois prendre des décisions par toi-même, mais je pense qu’il faut que tu saches plusieurs choses :
-Il n’achètera pas la vache s’il peut avoir le lait gratis. C’est vrai. Crois-moi, c’est vrai. Il faut une bague à ton doigt avant d’écarter les cuisses , ma chérie ». p178
Conversation entre Mel et sa mère.

Ma note : 4/5

Publicités

2 réflexions sur “Melissa et son voisin de Meg Cabot

  1. J’avais trouvé ce roman très sympa aussi; sur le même ton y’a Embrouilles à manhattan, que je n’ai pas encore lu; j’ai aussi lu le premier tome d’une irrésistible envie, c’était très sympas aussi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s