Les livres que je ne finirai jamais

Car ils sont ennuyants

car j’ai arrêté de les lire et que je n’ai plus l’énergie de continuer,

car l’histoire m’écoeure

Bilan de cette moitié de l’année : -3.

Publicités

4 réflexions sur “Les livres que je ne finirai jamais

  1. Eh oui, ça arrive!
    Bouvard et Pécuchet, j’ai aimé certains passages, j’en ai sauté d’autres; Belle du Seigneur (de Cohen) m’a ennuyée aussi. Bon, tant pis, on n’est pas obligé d’aimer les « chefs d’oeuvre »!

    • Je t’avouerai que je n’ai même pas essayé de sauter des pages !
      Belle du seigneur, je ne vois pas le lire, rien que le nombre de pages …. Mais je suis d’accord avec toi, on ne peut aimer tout les classiques !

  2. De Flaubert, je n’ai jamais réussi à finir « L’éducation sentimentale », à ma grande honte, mais il n’y a rien à faire, commencé plusieurs fois et abandonné autant. Pour « American Psycho », je te comprends tout à fait, il contient des passages proprement insupportables que je n’ai pas pu lire (et c’est la seule et unique fois qu’un livre me faisait cet effet).

    • Exactement pareille ! J’ai revendu « american psycho » aussi sec (limite à le mettre à la poubelle d’ailleurs). Pour « L’éducation sentimentale », je crois mettre forcée à le lire et je ne m’en souviens plus très bien. Comme quoi, ça ne sert à rien de se forcer. Soit le désir est là et c’est un vrai bonheur, soit je me force et c’est du temps perdu.
      Bonne soirée à toi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s