Beignets de tomates vertes de Fannie Flagg

Quatrième de couverture :

Au sud de l’Amérique profonde, en Alabama, un café au bord d’une voie ferrée… Ninny, quatre-vingt-six ans, se souvient et raconte à Evelyn les histoires incroyables de Whistle Stop. Et Evelyn qui vit très mal l’approche de la cinquantaine et sa condition de femme rangée, découvre un autre monde. Grâce à l’adorable vieille dame, elle peut enfin se révéler, s’affirmer… Une chronique nostalgique et tendre, généreuse et colorée, pleine de saveur et d’humour. Un baume au coeur, chaud et sucré.

Pourquoi ce livre ?

Sur mon forum préferé, Whoopsy Daisy, il en était question et cela m’avait donné une grande envie de le lire.

Ma lecture :

Evelyn vient  voir sa belle-mère à la maison de retraite. Comme elle ne l’apprécie pas plus que ça et qu’elle compense ses frustrations en mangeant, elle va grignoter un gateau dans le salon de cette maison de retraite. Là elle rencontre Ninny, 96 ans, qui va lui raconter sa vie.

C’est encore un livre sur les années 1930 dans le sud des Etats Unis. Décidément cela aura été la  thématique de cette année de lecture (Faulkner, Tennessee Williams, Harper Lee).

Ninny raconte sur un ton simple sa vie d’enfant adopté dans une immense famille qui était la famille voisine. Elle raconte l’amour de sa famille, la place de la religion, les ségrégations vis à vis des personnes noires, la pauvreté lors de la dépression…

J’ai adoré ce livre. C’est un livre tendre, magnifique dans la délicatesse des personnages, dans l’humour dont fait preuve Ninny, dans l’acceptation des épreuves de la vie. Tout les personnages sont attachants, je me voyais marcher à côté des protagonistes, être assise dans le café d’une des héroïnes.

Une merveille !!!!

Un extrait :

« Stump, tu ne voudrais pas venir chez moi et tirer sur des vieux merles qui sont toujours sur le câble du téléphone ? Je ne veux pas que tu leur fasses du mal, je veux seulement que tu les effraies… Tu comprends, je me demande s’ils ne sont pas là pour écouter mes conversations téléphoniques… avec leur pattes. »

Ma note : 5/5

Ils en parlent également :  Blog-o-book.

Publicités

5 réflexions sur “Beignets de tomates vertes de Fannie Flagg

    • Je n’ai toujours pas vu le film. J’ai un peu peur d’e^tre déçue par rapport au livre. Tu as lu le livre ? Si oui, qu’en as tu pensé par rapport au film ? Pas déçue ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s