Ma grand mère avait les mêmes

Quatrième de couverture :

Philippe Delerm décrit comme personne les instants familiers à chacun de nous, et restitue, presque intacts, nos petits agacements, nos plaisirs furtifs, les grands moments de solitude et les émerveillements… Au fil de ces petites phrases toutes faites, faussement anodines, il démasque les sentiments enfouis et met à nu l’émotion.

Pourquoi ce livre ?

Il est listé dans les 100 romans contemporains choisis par les lycéens dans un petit livre de la collection Librio. La critique du lycéen m’avait donné envie de le lire.

Ma lecture :

C’est un agréable petit livre à  lire. Cela m’a amusé de voir épinglées des phrases que l’on entend souvent (surtout en tant que jeune maman « ça devrait toujours rester comme ça » – Non merci, il ne dort toujours pas la nuit, je n’ai pas envie que ça reste toujours comme ça !).

Philippe Delerm écrit superbement bien avec un vocabulaire que je lis rarement (je crois avoir croisé des mots que je n’avais pas rencontrer depuis des années). Les phrases sont bien choisies, je partage l’analyse de l’auteur et je trouve son recul sur ces expressions courantes surprenantes. C’est intéressant de lire une page sur « ça a été ? ». Ce livre m’a fait sourire et m’a fait plaisir. Je conclus de cette lecture une confirmation de ce que j’essaye d’appliquer : « les mots ne sont pas anodins » et dès fois avec certaines expressions, on a envie de « claquer » la personne nous assenant des généralités sans réfléchir.

Et oui en plus d’être écolo, je suis une adepte de la communication non violente et de la « slow » communication. Choisissons avec délicatesse nos mots, ils en auront d’autant plus de valeur et d’impact.

Ma note : 4/5

PS : Promis, je vais arrêter d’être aussi sérieuse. Ca va devenir pénible de lire des articles pareils !

Keisha a fait également un article dessus (que j’avais oublié de citer, excuse-moi) : ici

Publicités

3 réflexions sur “Ma grand mère avait les mêmes

  1. Non non, ton billet est très bien! J’aime ton avis sur les bébés, qui heureusement grandissent (et si on pouvait passer la case ado, ce serait pas mal non plus).
    Un petit livre qui me laisse un bon souvenir.

  2. Je le connais pas ce Delerm, je ne suis pas fan de cet auteur mais je suis bibliothécaire alors je le note et puis celui-ci me tente quand même !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s