Vers le phare de Virginia Woolf

Quatrième de couverture :

Une soirée d’été sur une île au large de l’Ecosse. Pôle de convergence des regards et des pensées, Mrs Ramsay exerce sur famille et amis un pouvoir de séduction quasi irrésistible. Un enfant rêve d’aller au Phare. L’expédition aura lieu un beau matin d’été, dix ans plus tard. Entretemps, mort et violence envahissent l’espace du récit. Au bouleversement de la famille Ramsay répond le chaos de la Première Guerre mondiale. La paix revenue, il ne reste plus aux survivants désemparés, désunis, qu’à reconstruire sur les ruines.

Pourquoi ce livre ?

Virginia Woolf est une des auteurs phare  du forum Whoopsy Daisy et je l’ai inscrite sur deux challenges : le challenge des classiques anglais et  challenge au bon roman.

Ma lecture :

Je pense que c’est le livre que j’ai mis le plus de temps à lire de toute ma carrière de lectrice. Ce livre raconte les vacances au bord de mer d’une famille et de leurs amis. Tout les personnages sont décrits finement au niveau psychologique. Tout le récit est fait de subtulité, d’introspection, d’observations des personnages. Les parents Mr et Mrs Ramsay sont les piliers de ce roman, l’observation et les sentiments qu’ils déclenchent sont décrits.

Ce livr a été pour ma part assommant. Je n’en pouvais plus et pour finir, comme lire est une passion pour moi et non une pénitence, j’ai fermé ce livre 30 pages avant la fin sous peine d’être dégoutée des classiques à vie.

Ma note : 2/5

Critiques et infos sur Babelio.com
Publicités

8 réflexions sur “Vers le phare de Virginia Woolf

  1. Malgré tous les avis enthousiastes de fans de Woolf, c’est une auteure que je n’ai jamais eu envie de lire. Ton billet me laisse penser que mes préjugés sont peut-être justes. Bon, je tenterai sûrement une fois, histoire de ne pas mourir idiote…

  2. Ah oui, c’est une auteur à découvrir, moi j’adore (Mrs Dalloway !!)
    Mais il faut s’accrocher, c’est sur….. ça peut être ennuyeux parfois, mais qu’est-ce que c’est beau !

    • Je pense que c’est une histoire de moment et d’énergie à mettre dans la lecture. Peut être que dans le cadre d’un challenge, ce n’est pas l’idéal. Je pense qu’un jour je tenterai Mrs Dalloway car le titre me plait. Mais dans un moment de quiétude et où je n’aurai qu’à me consacrer à cette lecture.

  3. Il y a peu, j’ai lu un très bon billet sur ce livre (si je me rappelais où, ça serait plus constructif, mais bon…), qui m’a presque donné envie de tenter l’aventure, et la découverte de cette auteur. Mais je crois que « Orlando » est plus dans mes cordes.

  4. C’est dommage que tu n’aies pas accroché, c’est un auteur que j’apprécie énormément. Mais heureusement il n’y a aucune obligation à aimer les classiques !!!

  5. Ah oui, Virginia Woolf c’est assez déstabilisant. Je viens de lire La traversée des apparences et il m’a fallu du temps pour bien accrocher (mais quel style, quel humour!). Essaie avec Orlando? Mrs Dalloway? mais pas de souci, tu n’es pas obligée d’aimer! ^_^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s