Des cadavres trop bavards de David Baldacci

Quatrième de couverture :

S’étant fixé pour mission de contrôler les dérives du pouvoir américain, le Camel Club et son fondateur Oliver Stone se sont fait beaucoup d’ennemis, dont certains sont prêts à tout pour camoufler leurs activités illégales. Un à un, les proches de Stone succombent. Ce dernier est persuadé que ce massacre en règle est commandité par Harry Finn, un politicien irréprochable qui se targue d’une moralité exemplaire. En apparence… Oliver Stone poursuit son enquête, mais lorsque certains secrets remonteront violemment à la surface, il en sera changé à jamais.

Pourquoi ce livre ?

C’est un partenariat éditeur grâce à BOB et je voulais changer de genre littéraire, donc cette fois ci c’est un thriller.

Ma lecture :

Déjà, le résumé n’est pas bon.

Ce livre raconte l’histoire d’un homme d’un trentaine d’années, Harry Finn, qui cherche à venger sa famille en tuant des hommes. Mais qui sont ces hommes ? De la CIA ? Pourquoi les tuer ?
En même temps, Annabelle, une arnaqueuse professionnelle, réussit à dépouiller de 40 millions un propriétaire de casino. Elle demande de l’aide à un de ses amis, Stone, qui est le chef d’un club, le « Camel Club » dont les membres sont pour le moins atypiques et ayant des histoires plus ou moins louches.

Les deux histoires vont se rencontrer sur fond de passé d’agents secrets, de meurtres, etc.

Je ne suis pas une fan de thriller car pour ceux que j’ai pu lire, le héros était tellement génial qu’il n’y avait aucune chance pour pouvoir y croire, les histoires tellement tirées par les cheveux que s’en était lassant.

Mais pas celui-ci ! L’histoire m’a passionnée – je l’ai lu en deux jours (408 pages), j’ai aimé les personnages atypiques, j’ai aimé le contexte, j’ai été surprise par les rebondissements, j’avais hâte de tout comprendre.

Malheureusement, je ne peux pas dire grand chose de plus, sinon je dévoile tout ce qui fait l’attrait du livre !

Cette histoire est extrêmement bien goupillée et tient vraiment en haleine.

Un excellent thriller !

Ma note : 5/5

Merci beaucoup aux éditions Michel Lafon et à BOB !!!!!

Publicités

3 réflexions sur “Des cadavres trop bavards de David Baldacci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s