Objectif PAL Septembre : Les 10 femmes de l’industriel Rauno Ramekorpi d’Arto Paasilinna

Quatrième de couverture :

Rauno Rämekorpi, un riche industriel finlandais, fête ses soixante ans. Comme le veut la coutume, les invités ont afflué chez le héros du jour les bras chargés de cadeaux et de fleurs. Mais Mme Rämekorpi est allergique au pollen et Rauno se voit donc prié, à peine le dernier convive parti, de convoyer les fleurs à la décharge sans même prendre la peine d’ôter sa queue-de-pie. En chemin, l’heureux sexagénaire a soudain une bien meilleure idée : il offrira les bouquets à ses nombreuses maîtresses. Commence alors une tournée qui va mener ce noceur impénitent d’une alcôve à l’autre dans un déluge de libations et de bonne chère. Hilares, nous suivons les drôles de péripéties de ce vieux séducteur et de ses décapantes compagnes. Le succès est tel que Rauno décide de réitérer sa généreuse virée à l’occasion des fêtes de fin d’année. Mais le vent semble entre-temps avoir tourné pour notre don Juan déguisé en Père Noël… Une farce aux accents rabelaisiens, une réjouissante galerie de portraits de femmes victimes d’un héros qu’on adorera détester! Traduit du finnois.

Pourquoi ce livre ?

Il y avait eu beaucoup de critiques sur mon monde bloguesque et donc la tentation fut grande de le lire quand je l’ai trouvé à la bibliothèque.

Ma lecture :

L’histoire est drôle. La logique des personnages est atypique.
Rauno Ramekorpi a fait une tournée pour ses soixante ans de ses anciennes maîtresses et s’en trouve de nouvelles.
Accompagné de son chauffeur de taxi, il distribue des fleurs, du champagne et du caviar. Ce sont des rencontres atypiques avec leur logique propre.
Comme cette tournée lui a beaucoup plu (quelle santé d’ailleurs !), il récidive pour Noël.

Je me suis ennuyée pendant cette lecture. Je pense que le fait de connaître le style de l’auteur en ayant lu « La douce empoisonneuse » est responsable du fait qu’il n’y est plus de grande surprise en lisant ce livre. De plus, il a beaucoup moins de rebondissements que dans l’autre livre.

Bref, bilan mitigé !

Ma note : 2/5

Ma google reader : amanda, Fantasio

Publicités

2 réflexions sur “Objectif PAL Septembre : Les 10 femmes de l’industriel Rauno Ramekorpi d’Arto Paasilinna

  1. Dommage… pas lu celui-là, mais « Petits suicides entre amis » est vraiment très drôle, mon préféré sans doute….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s