Les enquêtes d’Enola Holmes, tome 1 : la double disparition de Nancy Springer

Quatrième de couverture :

S’il est une chose que j’aimerais savoir, c’est pourquoi ma mère m’a nommée  » Enola « . Enola qui, à l’envers, se lit : alone. En anglais : seule. Et c’est bel et bien seule que je me suis retrouvée le jour de mes quatorze ans, ma mère ayant disparu de notre manoir de façon inexpliquée. J’ai alors été contrainte d’en informer mes frères aînés que je n’avais pas revus depuis dix ans – Mycroft et Sherlock Holmes. Or ce n’était pas eux qui allaient m’être d’un grand secours. Jugeant que mon éducation laissait à désirer, Mycroft n’avait qu’une idée : m’expédier en pension pour faire de moi une lady. En outre, Sherlock estimait ma capacité crânienne bien trop limitée pour pouvoir résoudre le mystère de cette disparition. J’étais pourtant la seule à avoir décelé des indices dont mon détective de frère n’avait pas la moindre idée. C’est donc le cœur empli d’espoir, que j’ai décidé, malgré mes appréhensions, de partir à la recherche de ma mère. Seule.

Pourquoi ce livre ?

J’ai lu un sujet sur Whoopsy Daisy qui m’a donné immédiatement envie de le lire.

Ma lecture :

J’ai adoré cette histoire que j’ai dévoré d’un trait.
L’héroïne est attachante, le fait qu’un des personnages secondaires soit Sherlock Holmes rend l’histoire d’autant plus attrayante. Enola part à la recherche de sa maman qui a disparu dans des circonstances suspectes. Elle découvre la face cachée de sa maman et se rend compte au contact de ses frères qu’elle a reçu une éducation assez féministe par rapport à la société londonnienne de cette époque.
Londres est très bien décrit ainsi que l’ambiance et la condition de la femme.

Bref, un bon livre à lire pour se détendre.

Ma note : 4/5

Publicités

5 réflexions sur “Les enquêtes d’Enola Holmes, tome 1 : la double disparition de Nancy Springer

  1. Ce livre est aussi dans ma pàl, à lire pour le challenge jeunesse d’ailleurs. Je ne prends pas le temps de commenter ton blog mais je l’ai enregistré dans mon reader et je lis tous les articles! Tu suis pas mal de challenges, quel courage 🙂

    • Oh! je suis contente que tu me lises ! (C’est la classe je dirai même !).
      Pour les challenges, ce n’est pas vraiment du courage, c’est surtout que maintenant j’ai le temps ! (ca m’a pas empêché l’année dernière ne de pas en boucler deux- honte à moi).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s