Les liaisons dangereuses de Pierre Choderlos de Laclos

Quatrième de couverture :

Au petit jeu du libertinage, l’adorable Valmont et la délicieuse Madame de Merteuil se livrent à une compétition amicale et néanmoins acharnée : c’est à celui qui aura le plus de succès galants, et le moins de scrupules. Peu importent les sentiments, seule la jouissance compte. Les conquêtes se succèdent de part et d’autre, jusqu’à ce que Valmont rencontre la vertu incarnée : la présidente de Tourvel. Elle est belle, douce, mariée et chaste : en un mot, intouchable. Voilà une proie de choix pour Valmont : saura-t-il relever ce défi sans tomber dans les pièges de l’amour ? De lettre en lettre, les héros dévoilent leurs aventures, échangent leurs impressions et nous entraînent dans un tourbillon de plaisirs qui semble n’avoir pas de fin. Ce sulfureux roman a longtemps été censuré, ce qui ne l’a pas empêché de fasciner des générations de lecteurs et, plus près de nous, de captiver bon nombre de cinéastes : Les Liaisons Dangereuses de Stephen Frears mais aussi les adaptations de Roger Vadim, et de Milos Forman.

Pourquoi ce livre ?

Pour cause de ménage dans la PAL et qu’il fallait bien que j’arrive à le terminer un jour ce livre.

Ma lecture :

Quelle lecture !

Passer les premières lettres où il a fallu que je m’accroche car le langage et les phrases sont très élaborés, je me suis passionnée pour ce livre. C’est un chef d’oeuvre !

C’est un chef d’oeuvre de part la forme, la littérature épistolaire. Les lettres sont magnifiquement écrites et elles permettent de suivre l’évolution des intrigues, les caractères des protagonistes, les histoires de cour. Cette forme permet que l’on soit au courant de choses que les autres protagonistes ne savent pas d’où la merveille de ce livre.

Un couple de personnes malfaisantes décident de se venger et de jouer avec le coeur d’une jeune fille, d’une femme vertueuse entre autres. Mais ce n’est pas aussi simple que ça : les personnages sont passionnants et j’avais hâte de savoir ce qui allait se passer.

Une merveille !

Ma note : 5/5

Publicités

6 réflexions sur “Les liaisons dangereuses de Pierre Choderlos de Laclos

  1. J’ai une drôle d’histoire avec ce livre. Mon petit frère devait le lire au cégep et bon, disons qu’il est limite dyslexique et qu’il n’y comprenait strictement rien. On l’a donc lu ensemble et pour finir, on a adoré tous les deux. Un très très bon souvenir de lecture, vu que c’est la seule que j’ai fait avec mon frère, qui ne lit vraiment mais alors vraiment pas!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s