Histoire de la princesse de Montpensier de Mme de Lafayette

Quatrième de couverture :

« M. de Guise ne se mêlait point dans la conversation et sentant réveiller dans son cœur si vivement tout ce que Mme de Montpensier y avait autrefois fait naître, il pensait en lui-même qu’il pourrait demeurer aussi bien pris dans les liens de cette belle princesse que le saumon l’était dans les filets du pêcheur. »

Pourquoi ce livre ?

Pour le challenge « demoiselle de lettres » et parce que la couverture est magnifique.

Ma lecture :

Quelle dommage de ne pas avoir compris la tragédie de cette première histoire ! La princesse de Montpensier tombe amoureuse d’un duc qui finalement s’occupe d’une autre femme à la fin. Toutes ces héroïnes ont tendance à mourir d’amour assez fréquemment. Je n’ai pas trouvé cette première nouvelle intéressante.

La seconde histoire donne envie de se pendre. La vie de femme au XVIIème siècle n’était vraiment pas épanouissante.
La troisième histoire est d’une tristesse sans nom. L’histoire de la jalousie qui peut détruire trois personnes alors qu’elles avaient tout pour être heureuses.A noter, que pour une fois, l’héroïne ne décède pas d’une fièvre convulsive due à la puissance de ses sentiments, mais elle termine sa vie dans un couvent !

Ma note : 2/5

Publicités

6 réflexions sur “Histoire de la princesse de Montpensier de Mme de Lafayette

  1. J’ai bien aimé ces deux courtes nouvelles pour leur forme ramassée et simple et pour leur peinture des passions : amour ? plutôt orgueil ou vanité… Effectivement, ces histoires ne sont pas joyeuses notamment lorsque le mari se réjouit de la mort de la sa femme !!!!

  2. Ah oui, quand même! Je suis morte de rire à ton billet, par contre. Mais j’aime bien ces histoires totalement passé date alors je risque de quand même tenter le coup!

  3. C’est vrai, tu as tout à fait raison, l’histoire de ces femmes ne donne pas envie de remonter le temps car elle n’est guère réjouissante. peu de droits, admirées comme de beaux objets que l’on délaisse aussitôt, la femme ne valait pas grand-chose.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s