La citation du jeudi : gestion des dons d’argent

Higgins :

« oh ! Ca, c’est irrésistible ! Donnons-lui deux billets.

Doolittle :

« Non, patron. Elle aurait pas l’coeur d’en dépenser deux et peut-être que moi non plus. Deux cents balles c’est des tas d’argent. Ca rend un homme prudent, et alors, adieu l’bonheur. Donnez-moi c’que j’vous demande, patron, pas un sous de plus, pas un sous de moins ».

« Pygmalion » de Georges Bernard Shaw

 

le jeudi c'est citation

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s