Trilogie New Yorkaise de Paul Auster

Quatrième de couverture :

De toutes les qualités qui ont justifié le succès de la Trilogie new-yorkaise, l’art de la narration est sans doute la plus déterminante. C’est qu’il suffit de s’embarquer dans la première phrase d’un de ces trois romans pour être emporté dans les péripéties de l’action et étourdi jusqu’au vertige par les tribulations des personnages. Très vite pourtant, le thriller prend une allure de quête métaphysique et la ville, illimitée, insaisissable, devient un gigantesque échiquier où Auster dispose ses pions pour mieux nous parler de dépossession.

Pourquoi ce livre ?

Je l’ai vu dans une librairie comme il me disait quelque chose, je l’ai acheté.

Ma lecture :

Je suis ravie de m’être forcée à lire ce livre qui était stocké dans ma PAL depuis au moins un an ou deux. Persuadée que j’allais détester, un livre que j’avais déjà feuilleté et qui m’avait pas du tout plu, qu’elle a été ma surprise quand je me suis retrouvée happée par la première histoire. Un homme pris pour un détective par un couple décide de jouer le jeu et de protéger l’homme du danger potentiel du retour de son père. Sauf que l’homme est bien loin d’être clair et que le héros se dédouble jusqu’à ne plus savoir réellement où est sa vie et qui il est. C’est une façon très étrange qu’à l’auteur de raconter cette histoire.

La seconde histoire reprend les mêmes thèmes, c’est à dire l’identité, la définition de l’être, les apparences. Mais ça ne m’a pas plu de relire la même histoire écrite différemment, et j’ai arrêté la lecture.

Un livre intéressant à découvrir mais qui m’aura lassé à la moitié de la seconde histoire.

Ma note : 3/5

Publicités

3 réflexions sur “Trilogie New Yorkaise de Paul Auster

  1. Je n’avais rien compris à la première histoire et pourtant on l’avait décortiqué en cours d’anglais. J’ai tenté la deuxième mais j’ai vite abandonné moi aussi. Il faudra bien que je laisse une autre chance à l’auteur mais je ne suis pas franchement pressée non plus 😉

  2. Je vois qu’il faut que je le ressorte de ma PAL !!!! J’en ai plein d’Auster que j’ai lu il y a très longtemps… Apparemment celui-là plaît beaucoup…
    Il faut que je trouve le temps de le lire !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s