Pygmalion de George Bernard Shaw

Quatrième de couverture :

Pygmalion est, selon Ovide un sculpteur qui tombe amoureux d une statue d ébène qu il a lui-même créée. Vénus, la déesse de l amour, est indulgente avec sa passion et rend la belle statue vivante. Pour Bernard Shaw, c est le professeur Higgins qui incarne Pygmalion. Higgins n a pas besoin d amour. Il se passionne pour les différences de classes et choisit la vendeuse de fleurs Eliza comme modèle. Grâce à une meilleure prononciation, le professeur pense en faire une dame de la société. L essai réussit mais Eliza s émancipe et prend sa revanche sur Higgins. Bernard Shaw fut « le chef de fil du commando qui nettoyait les débarras de l ère victorienne » dixit John Priestley. L ironie et l humour de l auteur sont proverbiaux et l aspect pédagogique de la pièce n a pas perdu son charme. Plusieurs films ont été tournés à partir de Pygmalion. Le premier, réalisé par Anthony Asquith et Leslie Howard, fut pour Shaw l occasion de remanier le texte de la pièce. C est cette dernière version, publiée en 1941, qui est traduite ici.

Pourquoi ce livre ?

J’adore le film « My fair Lady » et donc c’est tout naturellement que j’ai voulu lire la pièce. De plus, ayant rencontré le personnage de l’auteur dans Miss Charity, j’avais d’autant plus envie de lire une de ses oeuvres.

Ma lecture :

J’ai adoré ! Elisa décide de demander à Higgins, professeur de phonétique de lui apprendre à parler correctement pour qu’elle puisse arrêter de vendre des fleurs dans la rue.

Higgins, qui a un caractère abrupte, fait le pari avec le colonel Pickering qu’il peut la faire passer pour une duchesse après 6 mois de cours. Sauf qu’Elisa qui a un carctère bine trempé rend la question de son avenir problématique.

La pièce est enjoué, les dialogues drôles, les personnages sont attachants. J’ai adoré lire cette pièce qui m’a fait bien rire.
J’ai déjà vu le film plusieurs fois mais la pièce est beaucoup plus drôle à mon avis.

Ma note : 5/5

Critiques et infos sur Babelio.com
Publicités

Une réflexion sur “Pygmalion de George Bernard Shaw

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s