Une photo, quelques mots : « C’est pas facile…. »

Voici la photo de l’exercice de la semaine de chez Bric à book :

Pas croyable ça. Je ne suis pas sur la photo… Comme d’habitude.
Moi qui suis tout le temps présent, moi sur qui dix mille personnes s’asseoient, moi qui supporte tout. Et c’est le cas de le dire !
Aussi bien les derrières chicos qui ne s’asseoient que du bout de la fesse car j’ai une apparence suspecte, que les derrières franchement pas ragoutants qui, eux, ne craignent rien.
Mes préferés sont les derrières confiants : « il a pas l’air nickel ce siège mais bon, j’ai des vêtements, c’est bien pour me protéger… ».

Et puis, il y a les enfants impatients qui battent des pieds et qui martèlent encore plus lorsque leurs parents leur dit d’arrêter.
Il faut compter outre ma fonction basique d’assise aux personnes, ma fonction de support à sac qui fuit ou pas, à valise et vanity, jamais à sac à mains – trop dangereux pour ce bien si précieux. 
Moi, je vous le dis, ce n’est pas de tout repos comme vie.

Par moment, je suis support à oeuvres. Je ne dirai pas « oeuvre d’art » car il est rare que ce soit quelque chose d’esthétiquement parlant. Il y a des personnes qui me taguent, me rayent, me donnent des coups.

Il y en a d’autres qui me parlent. Bon, la diction est rarement intelligible mais la volonté de s’épancher est là.
On en entend des histoires. Des brides le plus souvent mais ça arrive que les personnes reellement prises par leurs sujets oublient de partir et là, pour une fois, j’ai le droit à la version intégrale.  J’entends de jolies histoires surtout quand ce sont des amoureux. Ils sont si mignons sur les genoux de l’un à se bécoter.
Et puis, des fois, la personne regarde passer le métro, puis un autre, encore un autre. Elle se fait de plus en plus lourde et je sens tout le poids du monde s’abattre sur elle.

Je chéris les histoires gaies, j’hume les beaux parfums car il faut entretenir son moral dans le métro. C’est pas facile de garder de l’estime pour soi-même en ayant ce poste.
Moi, mon rêve, ce serait de prendre ma retraite sous un petit abri de car scolaire, à la campagne.
De la verdure, du calme, les rires des enfants… Ca serait génial.
Et je l’aurai bien mérité.

D’autres textes chez Leiloona, dans son joli chez elle, Bric à book.

Publicités

11 réflexions sur “Une photo, quelques mots : « C’est pas facile…. »

  1. Raaaaah mes deux précédents commentaires ne sont pas passés. je disais donc que j’aimais ton idée originale et son traitement aussi !

    Sinon je voulais aussi te remercier pour ton gentil compliment. ♥

  2. Pingback: Soubresauts et éclats symphoniques | Bric à Book

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s