Une photo, quelques mots : « lassitude…. »

Voici la photo de l’atelier d’écriture de la semaine de Leiloona :

Il en marre. Il en a marre qu’elle lui largue des romans sur des pauvres feuilles. Il en a marre qu’elle lui raconte encore et toujours la même chose, qu’elle ressasse, qu’elle recycle, qu’elle fasse tourner la machine à ressentiments.
La psy avait dit : « c’est une situation qui vous a convenu. Cela vous donnait l’impression d’être un « sauveur », ça nourrissait votre égo ».

Oui, et bien, son égo, il a la gerbe. Il en peut plus son égo.
Il en est rendu à lire ses lettres dehors pour que ça pollue pas son intérieur.
Il aimerait tellement lui dire merde.
Il aimerait tellement lui dire que ça suffit, qu’il faut qu’elle se soigne, qu’elle lui foute la paix.
Mais il s’est déjà barré de la maison et tout son entourage l’a regardé comme si c’était un salaud.
Alors, en plus, s’il ne tenait pas compte de ses lettres, ce serait comme tirer sur l’ambulance, non ?

Saleté de dépression. Saleté de conscience.

Un jour sans doute, elle sera passée à l’acte. Elle aura arrêté de menacer et elle les aura avalé ses bon dieu de médicaments.
Et lui, il n’aura plus qu’à se persuader qu’il n’aurait pu rien faire de plus.
Essayer de s’en convaincre… Et vivre avec.

Voici pour ma participation de cette semaine. J’ai eu beaucoup de mal à avoir le déclic et à étoffer.
D’autres écrits vous attendent chez Leiloona sur blog Bric à book.

Publicités

12 réflexions sur “Une photo, quelques mots : « lassitude…. »

  1. C’est très bien écrit , mais j’ai trouvé cela très triste … Tu ne peux pas le laisser comme ça, cet homme a besoin d’amour ….

    Bisous

  2. waou, il est dur ton texte. La solitude de celle qui se perd dans un puit sans fond, les hommes sont parfois si durs face à la faiblesse d’une femme…

    • Je ne le voyais pas comme ça. Pour moi, c’était quelque chose qui trainait depuis des années. Et puis, il y a des personnes qui ne veulent pas se soigner. C’est pas simple tout ça.

  3. Un texte dur, mais aussi très proche de la réalité. je comprends très bien ce qu’il ressent … (c’est marrant, d’ailleurs, certains participants ont vu une femme, d’autres un homme. 😉 )
    Et le style colle aussi très bien à ce « ras-le-bol ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s