Un cadeau empoisonné de Julie Garwood

Quatrième de couverture :

Pour tenter de réconcilier les deux familles, le roi George III a une idée de génie : pourquoi ne pas marier Sara Winchester à Nathan St. James ? Moyennant une forte récompense, bien sûr ! C’est le grand jour : Nathan attend sa fiancée. Mais elle fait un caprice et refuse d’obéir à son père : elle n’ira pas sans son nounours… À quatre ans, peut-on le lui refuser ? Le mariage est célébré malgré tout.
Quelques années plus tard, Nathan enlève son épouse et l’emmène sur son vaisseau : seul le trésor promis l’intéresse. Sara, follement éprise de son Prince Charmant, tente désespérément de gagner son amour mais ne récolte que mépris. Car Nathan n’a jamais supporté personne. Bougon, irritable, il n’a que faire de cette écervelée. Non, jamais il ne s’avouera pris au piège de l’amour. Et pourtant…

Ma lecture :

Ce livre est un petit bijou des livres aventure et passions.

J’avais le sourire tout le long et j’ai bien rigolé à de nombreux passages.
Le héros est marié à l’âge de 14 ans à une enfant de 4 ans (et d’ailleurs ce passage est savoureux). Le héros, Nathan, décide d’aller chercher son épouse quelques années plus tard pour toucher le pactole. Sauf qu’il ne s’attend pas à tomber sur un joli brin de fille qui le prend pour son héros malgré qu’il soit assez effrayant de prime abord. De plus, elle décide de se rendre indispensable et se met à pleurer à tout bout de chant.
C’est très très drôle. Elle sème ses ombrelles sur le navire de Nathan et créer des catastrophes de ce fait. Elle fait la soupe et tout le monde tombe malade, etc. Tout cela en gardant sa logique, son énergie et en rendant chèvre tout le monde.
Je vous le recommande vivement si vous avez envie de rire et de passer un bon moment.

Ma note : 5/5

tous les livres sur Babelio.com

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

8 réflexions sur “Un cadeau empoisonné de Julie Garwood

  1. héhé!!! Dame Chi-Chi est passée par là…le Old dchool écossais, c’est fondant à l’interieur!
    Et rien que la couverture, ca vend du reve hein?
    T.

    • J’adore la couverture ! Maintenant, je choisis entre les nouvelles couvertures et les anciennes. J’aime bien le côté kitsh. Tant qu’à faire, autant assumer à fond mes lectures 😉

      • Mais tellement, en un sens, on finit par etre très accro aux cliché qui font saigner les yeux. Un un classique du genre la cascade de cheveux et le torse doré par le soleil

      • Ces lectures, c’est ma cour de récré. Tant qu’à se récréer autant le faire à fond. C’est comme les harlequin azur, c’est tellement cliché que j’en suis mdr. Elle sont bient TSTL, elles aussi, tiens.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s