L’héritière de Boston de Kat Martin

Quatrième de couverture :

Londres, 1859.

Venue à Londres pour faire annuler son mariage avec Rule Dewar, Violet Griffin est convaincue que son époux sera soulagé d’être ainsi libéré de ses obligations envers elle.
Après tout, si, sur son lit de mort, le père de Violet ne l’avait pas supplié de prendre soin de sa fille, jamais le séduisant Anglais n’aurait posé les yeux sur elle. La preuve : depuis qu’ils ont échangé leurs vœux trois ans plus tôt, Rule n’a jamais remis les pieds à Boston, préférant mener une vie de débauche en Angleterre, sans même prendre la peine de se montrer discret.
Et pourtant, contre toute attente, Rule Dewar ne se montre pas aussi coopératif que prévu.
Pire ! Il impose ses propres conditions à Violet : pour obtenir son accord, elle devra accepter de vivre sous son toit pendant trente jours…

 

Ma lecture :

Je commence par les défauts : le récit est un peu fouilli et il y a des coupures dans la narration de l’histoire. Il y a une tripotée de personnages présentés mais qui ne sont pas acteurs de l’histoire. Il y en a tellement qu’on se demande de qui il faut se souvenir.
Malgré ces problèmes, l’histoire est prenante. L’héroïne, Violet, se marie avec Rule à la demande de son père qui est mourant. Rule repart en Angleterre sans rendre ce mariage effectif car Violet est trop jeune (16 ans).

Pendant trois ans, celle-ci fait prospérer la moitié de l’entreprise d’armement dont elle a reçu l’héritage. Elle tombe amoureuse et décide d’aller faire annuler son mariage. Sauf que le marié n’est pas d’accord. S’en suit une période d’essai.
J’ai trouvé que Violet n’était pas un personnage qui inspirait de la sympathie mais elle est tout de même intéressante. Elle travaille et ne veut pas subir sa vie. De son côté le héros tombe des nues. Il est perdu face à cette américaine qui a des exigences et du pouvoir.
L’histoire est rondement menée sans temps mort grâce à l’histoire de Caroline, la cousine de Violet.
Un livre qui se lit très bien malgré les faiblesses de l’écriture.
Ma note : 3/5

tous les livres sur Babelio.com

Rendez-vous sur Hellocoton !

div>Cercle des Lectrices Harlequin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s