Charley Davidson : première tombe sur la droite de Darynda Jones

Quatrième de couverture :

Charley Davidson est détective privée et faucheuse. Son boulot consiste à convaincre les morts « d’aller vers la lumière ». Mais ce n’est pas toujours si simple : parfois Charley doit les aider à accomplir quelque chose avant qu’ils acceptent de s’en aller, comme retrouver l’assassin de ces trois avocats. Ce qui ne serait pas un problème si Charley ne passait pas son temps à faire des rêves érotiques provoqués par une entité qui la suit depuis toujours… Or, il se pourrait que l’homme de ses rêves ne soit pas mort. Il pourrait même être tout à fait autre chose…

Ma lecture :

Charley est une jeune femme qui m’a beaucoup fait penser à Stephanie Plum. Elle a un bagout et une vie aussi agitée que Mlle Plum. La similarité s’arrête aux niveau de leur fréquentation des morts. Stéphanie les fréquente traînée de force par sa grand-mère la plus part du temps alors que Charley fréquente les fantômes des décédés. Faire le parallèle avec Stéphanie Plum est un véritable compliment et montre à quel point j’ai aimé cette lecture.

Charley est une héroïne résolument moderne, bordélique, drôle et dépassée par ses capacités. Elle est le portail permettant aux morts d’aller au paradis. Sauf qu’ils ne sont pas forcément coopérants et qu’ils aiment bien laisser leurs affaires réglées avant d’aller voir le bon Dieu. Charley se retrouve donc à résoudre des affaires de meurtres, de disparitions, etc.
Elle coopère avec son oncle, inspecteur de police, pour que les résolutions des enquêtes paraissent plus logiques. Elle se fait aider par des fantômes et par sa meilleure amie Cookie (personnage que j’ai trouvé très attendrissant).

Comme si les morts ne suffisaient pas, Charley a la « visite » de Reyes, homme éthéré chaud bouillant qui lui fait passer des nuits à orgasmes assurés mais qui demeure un mystère.
Cette histoire est palpitante, pleine de rebondissements et le mystère sur l’identité de Reyes fait dévorer le livre.
Les personnages secondaires sont très bien trouvés et rendent le récit encore plus intéressant.

Une franche réussite pour ce premier tome.

Je ne savais plus qui m’avait convaincu de me lancer dans cette lecture et j’ai retrouvé cette personne : c’est Cess qui en parlait ici. Il y a certainement d’autres blog qui m’ont influencé mais je m’y retrouve plus. Mea Culpa.

Ma note : 5/5

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

4 réflexions sur “Charley Davidson : première tombe sur la droite de Darynda Jones

    • Ahhh!!!! Je savais bien que j’avais lu un super article dessus. Google reader fonctionne pas quand je veux.
      J’ai le deuxième tome dans ma PAL mais je me suis plongée dans les aventures de Lady Maccon pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s