Elle a voulu lui faire les poches et…..

Quatrième de couverture :

Jeune avocat sans le sous, Gideon Cole sait qu’il sera un jour baron. Il a de grands projets. D’abord épouser lady Constance dont la beauté n’a d’égale que sa passion pour le luxe. Mais sera-t-elle capable de patienter jusqu’à ce qu’il hérite ? Rien n’est moins sûr, et Gideon s’inquiète en voyant les prétendants tourner autour de la jeune fille. Et s’il lui inventait une rivale qu’il feindrait de courtiser pour piquer sa jalousie ? Reste à trouver une candidate. Pourquoi pas cette petite voleuse dont il a racheté la liberté sur un coup de tête ? Lily n’est pas une pickpocket ordinaire, elle semble avoir un peu d’éducation et parle même français. Et, sous ses guenilles, c’est une vraie beauté. Oui, elle pourrait bien faire l’affaire…

Ma lecture :

Ce livre est depuis un moment dans ma PAL. Sur une impulsion, je l’ai saisi et ne l’ai plus lâché (fait assez remarquable vu ma mauvaise habitude de lire deux livres à la fois).
Ici, pas de duc cherchant à éviter le mariage, pas de jeune vierge fragile et effarouchée. Le héros, gentleman travaillant comme avocat, cherche à se marier avec une héritière, Lady Constance, qui lui plaît mais qui a également une belle dot (et c’est là le plus important, elle lui garantit un avenir radieux). Lorsqu’il est à deux doigts de pouvoir acheter un hôtel particulier qui plaît à Lady Constance, il se retrouve à utiliser cet argent pour libérer un pickpocket. Il y a une bonne raison pour que Gidéon Cole n’est pas fait fortune. Il défend les pauvres et est génereux. Il se retrouve donc avec Lily, pickpocket non compliante, sur les bras et le bras de fer va commencer.
Comme Lady Constance est une jeune femme égoïste, elle fait tourner en bourrique Gidéon qui décide de transformer Lily en rivale. Lily n’est pas une jeune femme qui se plie facilement à ce que l’on lui demande et les joutes verbales vont fuser. Ces deux héros sont adorables, attendrissants, les personnages secondaires sont sympathiques et l’histoire est bien menée.

J’ai passé un très bon moment de lecture (je l’ai même lu dans le métro – c’est dire vu la couverture).

Ma note : 4/5

tous les livres sur Babelio.com

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

6 réflexions sur “Elle a voulu lui faire les poches et…..

  1. couverture kitch je vous aime…
    le tableau que tu dresse fait bien envie!
    J’ai de mon coté fini un Courtney Milan très charmant…et mon Ecossais de chez Medeiros! tout un programme!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s