On peut être un homme sexy avec des nattes

dans les romances… sinon c’est beaucoup plus difficile (et pis y a pas de photos – faut croire ce que dis l’auteure).

Donc cet homme natté est le laird d’un clan de Highlanders ayant eu de graves déboires, 8 ans avant. Il est décidé à se venger de l’homme qui a provoqué ces catastrophes.
Cet homme, Duncan Cameron veut à tout prix trouver l’héritière d’un territoire, l’épouser et lui faire un enfant pour pouvoir posséder les terres et la fortune qui va avec. Ses soldats trouvent Mairin Stuart dans un couvent et en chemin elle protège Crispen, petit garçon perdu et fils de Ewan McCabe (l’homme sexy à la coiffure époustouflante). Elle réussit à s’enfuir et se retrouve soupçonner d’être du côté des méchants quand Crispen retrouve sa famille.
Je ne suis pas fan des récits d’Highlanders car je trouve ça souvent très violent (oui, moi, j’aime bien l’époque victorienne où l’on risque seulement de se couper légèrement la main avec un coupe-papier ou piquer par une abeille – ahhhh Colin, ahhh Antony !!!). De plus, les highlanders sont difficiles à suivre avec leurs histoires de clan et de complot, etc.
Mais pas ce livre ! L’histoire est claire, il n’y a que trois frères avec des caractères et une histoire bien définie (donc on peut se dire que la suite sera extrêmement sympathique à lire également).
Donc, Ewan se retrouve face à ce petit bout de femme têtue, qui tremble de peur mais qui ne baisse pas les yeux, qui manque de tomber dans les pommes tellement elle a été maltraitée par l’affreux méchant, et il ne sait pas quoi en faire ni en penser. Il n’a pas d’autre choix que de la garder car son fils est collé à elle comme une moule à un rocher et il doit la surveiller car elle a tendance à faire des choix non judicieux. Pour résumé, elle met le bazar.
Je l’adore cette héroïne. Elle est jolie (mais c’est pas vraiment sur), elle est généreuse, sanguinaire (faut voir ce qu’elle veut faire subir aux traîtres), elle dit à haute voix ce qu’elle pense et est persuadée de savoir ce que doit être l’amour (passages à ne pas manquer quand elle explique à Ewan comment l’embrasser entre autres).
Ewan est un vrai mec, équitable avec son peuple, n’hésitant pas à remettre Mairin à sa place combien même ça ne lui plaît pas.

Ca a été un vrai bon moment de lecture avec des personnages principaux attachants et des personnages secondaires bien campés.

Je vous le recommande !

Ma note : 5/5

Ce livre rentre dans le challenge Petit Bac 2013 dans la catégorie Objet : Bah oui, on est dans le LIT du highlander ! C’est y pas un beau challenge romanesque ça !

80010040_p

Publicités

5 réflexions sur “On peut être un homme sexy avec des nattes

  1. Contente de voir que je en suis pas la seule à avoir craqué pour ce tome ! j’aime bcp les highlanders (surtout ceux de Garwood) et j’en trouve rarement d’aussi nons, je suis donc souvent déçue ! mais celui là je l’ai vraiment adoré (malgré les nattes ! :D)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s