Retour à Chimneys : les sept cadrans

41FnZQiUjuL._

Lors d’un séjour à Chimneys, Gerry Wade décède d’une manière étrange. Les jeunes gens avec qui il séjournait avaient décidé de lui faire une farce. Ils avaient mis huit réveils dans sa chambre pour, qu’une fois au moins, il se réveille à l’heure. Lorsqu’ils constatent son décès, il n’y a plus que 7 réveils dans la chambre. L’histoire en serait restée là si la fille du propriétaire du manoir, Bundle, n’avais pas trouvé une lettre du défunt qui parlait de 7 cadrans. De plus, Bundle assiste à la mort d’une autre personne qui lui transmet un autre message à propos de ces cadrans.
C’est difficile de parler d’un Agatha Christie car je risque de trop en dévoiler.
L’histoire est rondement menée avec aucun temps mort dans l’intrigue et comme d’habitude, c’est impossible de savoir qui est le méchant. Les personnages sont très bien campés avec des remarques assez « Wodehouse » parfois, ce qui rend cette lecture très agréable et drôle.
Une histoire menée tambour battant au rythme de Bundle, jeune femme très dynamique et drôle.
Un très bon moment de lecture

Ma note : 5/5

 

Publicités

Bienvenue à Chimneys !

51YYY64J3yL._Agatha Christie nous offre dans ce roman une galerie de personnages hétéroclites et réjouissants. Tout débute par des mémoires à livrer chez un éditeur londonien. Mr Anthony Cade se fait embaucher par un ami pour les livrer. Tout se complique quand Anthony reçoit plusieurs visites plus ou moins violentes pour récupérer ces mémoires. Il va rencontrer pendant ce périple bon nombre de personnes, du comte qui aimerait un peu plus de respect pour sa tranquilité, à une jeune veuve très séduisante en passant par des personnages sanguins d’un pays déstabilisé, la Herzoslovaquie. Nous rencontrons dans ce roman le superintendant Battle de Scotland Gard qui sera également présent dans un autre cozy mystery « les sept cadrans ». J’ai beaucoup aimé lire ce livre. L’auteure y fait preuve de beaucoup d’humour, et dans les traits de caractère des personnages, et dans les dialogues. J’ai passé un très agréable moment dans le manoir de Chimneys et je n’ai pas réussi à trouver qui était le meurtrier (car bien sûr il y a eu des meurtres !).

Ma note : 5/5

Keep-Calm-and-Read-a-Cozy-Mystery

Mon petit doigt m’a dit d’Agatha Christie

Quatrième de couverture :

Pourquoi Mrs Lancaster a-t-elle brusquement quitté la maison de retraite où Tommy et Tuppence Beresford sont venus voir leur tante Ada ? Et pourquoi cette vieille dame un peu perdue faisait-elle allusion à un enfant enterré dans une cheminée ? L’affaire se corse quand, voulant lui restituer un tableau qu’elle avait offert à leur parente, Tommy et Tuppence s’aperçoivent qu’il est impossible de retrouver sa trace…
Une maison au bord d’un canal, une série d’infanticides inexpliqués, un notaire étrangement réservé : la créatrice d’Hercule Poirot et de Miss Marple installe ici à petites touches un système oppressant et nous conduit vers l’horreur avec la plus tranquille habileté.

Ma lecture :

J’ai trouvé que c’était une histoire qui manquait de fluidité et qui était assez embrouillée.
J’ai beaucoup aimé le personnage de Tuppence mais j’ai trouvé cette histoire très longue.
C’est la première fois que je suis déçue par un roman d’Agatha Christie.

J’ai été ravie de faire connaissance avec les époux Beresford mais je reste une inconditionnelle d’Hercule Poirot et Miss Marple.

PS/ J’ai beaucoup la photo de couverture, je les imagine très bien dans ces rôles !

Ma note : 2/5

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le crime de l’orient express d’Agatha Christie

Quatrième de couverture :

Alors qu’il rentre de mission et compte s’arrêter quelques jours à Istanbul, Hercule Poirot est rappelé d’urgence à Londres. On est en hiver et à cette époque de l’année, l’Orient Express roule habituellement quasiment à vide. Pourtant, sans l’aide du directeur de la compagnie, Hercule Poirot n’aurait pas trouvé de place à bord, comme si tous les voyageurs s’étaient donné rendez-vous dans ce train ! Dès la première nuit, un homme est assassiné. Le train est immobilisé par la neige qui empêche l’assassin de s’enfuir. Dans les wagons isolés du reste du monde, Hercule Poirot, au sommet de son art, mène l’enquête. Et ce ne sont pas les pistes qui manquent !

Ma lecture : 

J’adore Agatha Christie. J’avais déjà lu ce roman mais je ne me rappelais plus très bien l’histoire. Et en effet, de la relire m’a confirmé qu’avec cette auteur il est impossible de deviner l’auteur du crime même si on est habitué à lire ses livres. L’intrigue est prenante, Hercule Poirot fidèle à lui-même mais un peu moins pédant tout de même. 

Ce huis-clos est palpitant et tient vraiment ses promesses.

Indispensable à lire ! 

Ma note : 5/5