Sous l’emprise du désir de Lisa Kleypas

Quatrième de couverture :

Novembre 1836 : Amanda Briars va atteindre sa trentième année. Un cap décisif ! Si elle a depuis longtemps renoncé à trouver l’amour, elle est bien décidée à ne pas mourir vierge. L’accueil enthousiaste que le public a réservé aux cinq romans qu’elle a publiés lui a valu une certaine notoriété. Amanda est pragmatique et n’a de comptes à rendre à personne. Le plus simple est donc de s’offrir pour son anniversaire les services d’un gigolo… L’homme qui sonne à sa porte ce soir-là semble légèrement décontenancé par son attitude. Mais il faudrait être fou pour refuser une telle invitation. Entre les bras de Jack, la jeune femme découvre un désir insoupçonné. Il est à la fois merveilleusement beau et d’une virilité irrésistible. Toutefois, sur le point d’accomplir son rêve, il se dérobe. Quelque temps plus tard, au cours d’une soirée, Amanda, éperdue de confusion, reconnaît Jack Devlin, le célèbre éditeur…

Ma lecture :

Ce livre est celui de cette auteure avec les passages les plus chauds.
L’héroïne, une vieille fille de 30 ans, décide de payer un gigolo pour perdre sa virginité. C’est Jack qui tape à sa porte…. et c’est son futur éditeur et non un gigolo. Sauf qu’elle ne le sait pas et les choses seront bien débutées avant que la vérité ne soit découverte pas l’héroïne.

J’ai beaucoup apprécié ce livre car l’héroïne est une femme indépendante, auteure, qui n’attend pas le prince charmant mais décide toute seule de se libérer de cette virginité qui lui pèse.
Jack est un bad boy comme je les aime. Brun, beau comme un dieu avec un mauvais caractère et un passé pas folichon. C’est un vrai coquin qui fait des choses licencieuses à Amanda.

J’ai beaucoup aimé le rythme de l’histoire, l’évolution de leur relation.

Ma note : 4/5

PS : J’aime définitivement les Jack de Lisa Kleypas. Je pose une option dessus vu que le Colin de Julia Quinn a déjà un planning bien chargé 😉

tous les livres sur Babelio.com

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les Chicago Stars, tome 5 : folle de toi de Susan Elizabeth Phillips

Quatrième de couverture :

Kevin Tucker mène une vie de patachon qui nuit à sa carrière sportive. Le président de son club décide de le mettre au vert et lui donne les clés de son chalet du Wisconsin… sans savoir que sa belle-soeur Molly a décidé d’y passer quelques jours. La rencontre est explosive. Molly, qui a toujours eu un faible pour le célèbre quarterback, en profite pour sauter dans son lit. Au matin, Kevin est furieux contre celle qu’il considère comme une fille à papa intello et snob. Pas du tout son genre ! Hélas, le destin farceur a décidé de lier leurs vies. Et contre toute attente, dans la joie et dans la peine, ils découvriront qu’ils ont besoin l’un de l’autre…

Ma lecture :

Molly, l’héroïne , est la petite peste que nous avons rencontré dans le tome 1. La petite soeur de Phoebe Calebow, la propriétaire des Chicago Stars.
Molly a dans ce roman, 27 ans, est amoureuse de Kevin Tucker, le quaterback vedette de l’équipe (nous l’avons rencontré dans le tome 3 et je l’avais trouvé trop mignon entre nous soit dit 😉 ).
Molly a, des fois, dans sa vie bien sous tout les rapports, des pétages de plomb. Généralement ils s’annoncent par une modification capillaire. Comme elle sent le pétage de plombs arriver et qu’elle s’est colorée les cheveux en rouge, elle préfère aller dans la maison familiale au bord de la mer. Elle pense qu’elle sera mieux pour écrire les livres pour enfants dont elle est l’auteure.
Kevin y est ! Il s’est fait « punir » par Dan, le mari de Phoebe car il a trop de conduites à risque (parapente, circuit F1, etc.).

Alors pour résumer tout le plaisir qu’est ce livre :

– Kevin ne se souvient plus du prénom de Molly (dois-je vous rappeler qu’elle est amoureuse de lui ?).
– Elle lui dit s’appeler Daphné (bien entendu après l’avoir plaqué par terre avec une prise de karaté).
– Il la trouve pas super bien foutue et trop intello.
– Elle n’arrête pas de le charrier avec ses conquêtes qui ne parlent pas anglais.
Et ce n’est que le début !

Tout le long, j’ai savouré les coups de folies de Molly, jeune femme qui paraît si sage mais qui a un grain  (voir même un gros caillou).

J’ai adoré Kevin qui est complètement débordé, qui la rabroue, lui répond du tac au tac.

On retrouve Phoebe et Cal douze ans plus tard que le premier tome, donc c’est rigolo de les retrouver surtout que leurs enfants valent leur pesant de cacahuètes (la partie de base-ball est un grand moment).
Je recommande ce livre pour Molly. Ce que j’ai pu rire de ses réparties et de ses inventions.
C’est un de mes personnages préférées à ce jour.

Ma note : 5/5

Rendez-vous sur Hellocoton !