L’été où je t’ai retrouvé de Jenny Han

Quatrième de couverture :

Belly avait l’habitude de compter fébrilement les jours avant ses retrouvailles avec Conrad et Jeremiah, dans la maison de la plage. Mais depuis que Susannah, la mère des garçons, est morte, rien n’est plus comme avant. Conrad s’est renfermé sur lui-même et il ignore Belly qu’il a pourtant aimée l’été passé. Quand Jeremiah appelle la jeune fille à l’aide car Conrad a disparu, la jeune fille décide de tout faire pour retrouver celui qui fut son premier amour… Belly et Jeremiah prennent la route vers le seul endroit où Conrad a pu se réfugier : la maison de la plage…

Ma lecture :

Je trouve ce livre très intéressant car il parle du deuil d’une personne chère vécu par des adolescents.
Comme on connaît bien les protagonistes du fait que c’est la suite de ce livre, j’ai plongé dans l’histoire de suite.
Belly m’a énervé, c’est une adolescente qui est pourrie-gâtée et nombriliste au possible (en même temps, c’est l’adolescence…). J’en avais marre qu’elle radote toujours avec son histoire avec Conrad et qu’elle ne passe pas à autre chose. Jeremiah est toujours aussi attachant.
Cette histoire m’a pas plu, Belly est trop présente et l’histoire tourne trop autour d’elle et de ses indécisions.
J’en garderai pas un bon souvenir.
Je ne vais même  pas lire la suite car je suis sûre que je serai déçue.

Ma note : 2/5

Les blogs qui en parlent également :
– Stephie l’a lu et l’a beaucoup appréciée, elle 😉
;
-VHS beaucoup moins
;
– forcément je n’avais pas trouvé l’avis de Karine 😉 (en anglais c’est nettement moins évident pour moi) : elle l’avait beaucoup apprécié !

                                                                  5/108

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ensorcelée – Les Chicago Stars 4 de Susan Elizabeth Phillips

Quatrième de couverture :

Si les petits boulots et les salaires de misère sont son lot quotidien, Rachel Stone n’est pas femme à se laisser décourager. Aussi, pour Edward, son fils, elle est prête à tout. Jusqu’à retourner à Salvation. Une ville qu’elle donnerait cher pour oublier… D’abord, elle doit trouver un nouveau job. Un poste est à pourvoir dans le drive-in de Gabriel Bonner? La chance lui sourit-elle enfin ? C’est compter sans le propriétaire qui n’a que faire de ses soucis. Mais elle n’a pas la moindre intention de modifier ses projets. Car, si elle est revenue dans cette maudite ville, c’est pour une raison bien précise…

Ma lecture :

Je n’ai pas réussi à lire ce livre avant la page 50.
Je n’aurai pas aimé les trois premiers, je n’aurai pas fait l’effort de lire celui-ci.
Le style de Susan Elizabeth Phillips n’est pas un style auquel on pourrait s’attendre dans ce genre de collection. Elle met en page des histoires qui ne sont pas des histoires toutes lisses où le seul problème des héros est de savoir si ils aiment ou pas la personne en face. Dans ce tome ci, l’héroïne est la veuve d’un télévangéliste qui arnaque les gens. Elle est seule avec son enfant de quatre ans et elle cherche à retrouver la fortune de son mari. Donc elle retourne à Salvation, la ville où ils habitaient. Elle rencontre le frère de Cal (le héros du tome 3) qui est un homme au bord du suicide à cause du décès de sa femme et de son fils il y a deux ans. Vous comprenez mieux ma mise en garde précédente 😉

Cette histoire m’a happé, je l’ai lu en une soirée tellement les personnages avec leurs souffrances me passionnaient. Il n’y a pas de saints, ce sont juste des personnes qui essayent de garder la tête en dehors de l’eau et de se battre pour survivre. L’histoire du frère de Gab et Cal est également en arrière fond et est beaucoup plus légère.

J’ai beaucoup aimé ce ton résolument humain et réel (il n’y a pas de solutions magiques).

Ma note : 3/5

                                                                 4/108

Rendez-vous sur Hellocoton !