Le pacte de Mary Jo Putney

Quatrième de couverture :

A la mort de son père, le comte de Cromarty, lady Jocelyn se sent trahie. Cet homme dont elle se sentait si proche a prévu
dans son testament une clause qui oblige Jocelyn à se marier avant ses vingt-cinq ans. Alors que la date fatidique approche,
lady Jocelyn ébauche un stratagème qui lui permet de contourner cette contrainte tout en faisant acte de générosité
envers un officier blessé. Mais ce calcul si raisonnable ne prend pas en compte les progrès de la médecine… ou la force
des sentiments que va lui inspirer cet homme admirable qui semble si sincèrement épris d’elle.

Ma lecture :

Un vrai coup de coeur pour ce roman très bien documenté. De plus, j’ai beaucoup aimé la plume de l’auteure.

L’héroïne, Jocelyn, est un personnage antipathique. Elle semble froide, égoïste et manipulatrice.
Face à elle, un héros qui pense mourir très prochainement d’une lésion aux vertèbres due à des éclats d’obus. David est courageux, a le sens de l’humour, est tendre. Bref, Swoooooonnnnnnnnnnnnnnn.

Jocelyn décide d’épouser David pour pouvoir garder son héritage et comme celui-ci ne devrait pas faire de vieux os, elle pourra mener la vie qu’elle veut après. Mais c’est sans compter sur la soeur de David, une femme obstinée, qui réussit à trouver un médecin « fou » mais compétent qui le sauve d’une mort certaine.
Et là, ce qui est génial, c’est que Jocelyn n’a pas une vision soudaine et inexpliquée qui la fait rêver de David et lui trouver des qualités qui ferait de lui l’Homme-de-sa-vie-qu’il-est-trop-beau-et-trop-plein-de-qualité (Nous, on le sait mais Nous ne sommes pas des garces). 
Jocelyn regrette seulement qu’il ne soit pas son frère….  (oui, y a du boulot).

Ce roman est vraiment un coup de coeur car le pays des bisounours n’est pas de la partie ce qui rend le roman passionnant.

Donc pour résumé :

– Un héros héroïque et choupi trognon (je régresse, c’est de travailler en crèche qui fait ça)

– Une héroïne presque garce mais surtout féministe finalement

– une belle soeur chiante

– un contexte historique très travaillé

– une histoire fluide et passionnante

= une très bonne lecture

En bonus, vous avez le droit au petit conseil de séduction de l’héroïne : « Et rappelez vous, les beaux atours ne font pas tout. Le plus important est de vous sentir séduisante. Vous devez être persuadée que c’est tout à fait juste et normal que SPOILER vous trouve irrésistible » .

Si jamais quelqu’un essaye, me transmettre le résultat de cette technique s’il vous plaît…

 

Ma note : 5/5

tous les livres sur Babelio.com

Rendez-vous sur Hellocoton !