Autour du monde avec Tante Mame de Patrick Dennis

Quatrième de couverture :

Femme émancipée, imprévisible, pleine de fantaisie, Tante Mame a enlevé son petit-neveu et entrepris de parcourir le monde en sa compagnie. Le vieux continent, dont elle n’ignore rien des usages, sera un théâtre à sa démesure. Ainsi sera-t-elle meneuse de revue aux Folies Bergères, châtelaine cernée par les nazis en Autriche, victime d’un gigolo sur la côte basque, menacée par les fascistes à Venise, prisonnière d’un kolkhoze en Russie. À ses côtés, on retrouve son neveu Patrick et sa meilleure amie, la légendaire et non moins riche actrice Vera Charles, ainsi qu’une loufoque bande d’originaux, d’expatriés et de play-boys. Nouveaux adeptes et fans de longue date se délecteront de ce second volet des frasques toujours plus extravagantes de la célèbre globetrotteuse. Subtil, insolent et furieusement drôle, Tante Mame n’a pas pris une ride et son tour du monde reste toujours aussi irrésistible.

Ma lecture :

Le retour de Tante Mame !

Cette femme est fascinante. Elle a une logique bien à elle et des priorités qui laisseraient dubitatifs plus d’une personne. J’ai rigolé de ses nombreuses aventures, de l’enchaînement de ses voyages plus agités les uns que les autres.

De plus, ça a lieu dans un contexte historique intéressant, 1939, en Europe, et c’est raconté d’une manière irrésistible. J’aime le ton de la narration, les comparaisons à se plier en deux de rire et cet humour très pince sans rire.

Un très bon moment de lecture.

Ma note : 4/5

La citation du jeudi : on devrait tous lire du Patrick Dennis

le jeudi c'est citation

« Le premier acte se concluait sur un final retentissant où les deux étoiles de l’opérette – dont l’âge combiné devait dépasser légèrement le siècle, et le poids total frôler le deux cent cinquante kilos – se lançaient dans un émouvant duo qui concrétisait fermement leur amour. Encore que, vu leur âge, leur poids, et leur corset, j’eusse quelque peine à les imaginer en train de consommer ».

tiré du livre « Autour du monde avec Tante Mame » de Patrick Dennis (p 188)

Tante Mame de Patrick Dennis

Quatrième de couverture :

Tante Mame est une femme imprévisible, émancipée, et fantasque dont la vie est régie par un principe intangible : la liberté. Lorsqu’elle recueille son neveu Patrick, jeune orphelin, ce n’est pas pour l’entretenir dans les convenances ni les conventions, mais pour l’initier à une existence exubérante, pleine de passions cocasses et d’humour, lui donnant ainsi une leçon pour la vie: ne jamais céder au découragement. Hilarant de la première à la dernière page, Tante Mame est un étincelant témoignage de l’humour anglo-saxon, nourri de dérision, d’ironie, de fougue, et le lecteur gardera pour seule nostalgie de n’avoir pas eu, lui aussi, une Tante Marne dans sa vie. Roman culte, Tante Mame, dont le personnage a d’ailleurs été inspiré par la propre tante de l’auteur, l’excentrique Marion Tanner, se situe dans la plus grande tradition de la comédie américaine.

Pourquoi ce livre ?

Il était en valeur dans ma librairie préférée.

Ma lecture :

Quelle réjouissance de lire ce livre !

Tante Mame est un personnage excentrique, attachant, « fofolle ». C’est une femme libre et ayant du caractère. En 1920, c’est déjà énorme !
Cette tante se retrouve en charge de son neveu orphelin. Celui-ci narre les aventures de Tante Mame. J’ai eu l’impression plusieurs fois d’être dans un roman de PJ Woodhouse.
J’ai ri aux larmes, j’ai dévoré le livre ayant hâte de découvrir les nouvelles frasques de cette si attachante tante.

Un très bon livre pour se divertir !

Ma note : 5/5

Critiques et infos sur Babelio.com