paparazzis et quiproquos

Ce livre vaut le détour rien que pour son héroïne. Elle est ronde, aime les couleurs flashy et souhaiterait être chez elle en train de manger du chocolat en regardant la télé avec son chat plutôt qu’être en boîte de nuit. Une héroïne comme je les adore, quoi.
En face, vous avez l’un des hommes les plus sexy du monde (bien entendu), qui est joueur de base-ball, et qui forcément est dans cette fameuse boîte de nuit.
L’affaire ne se conclut pas comme le souhaitait Chad, le beau gosse, mais il est bien décidé à ne pas se laisser semer. C’est sans compter sur la « nounou » que lui colle son club sur le dos pour « refaire son image » de monsieur-je-culbute-tout-ce-qui-passe.
L’auteure a un langage assez cru parfois mais ce n’est pas à tout bout de champ donc ça passe. L’histoire est bien menée, je suis restée accrochée au livre tellement les héros étaient sympathiques. Le personnage de Melle Gore (la chargée de communication) est une très bonne idée qui donne du rythme à l’histoire.
Un très agréable moment de lecture.

Ma note : 5/5