C’était une bonne chose de commencer par le tome 2 …..

Après avoir lu le tome 2, j’avais hâte de connaître l’histoire d’Helena et David Hastings. Dans le tome 2, il l’aime éperdument et ne sait pas lui montrer ses sentiments autrement qu’en lui lançant des vannes. Il le fait si bien qu’elle le déteste. Surtout qu’Helena est têtue et pense être toujours amoureuse de Mr Martin (personnage quelconque). Elle va se retrouver marier à David pour sauver sa réputation et tout serait drôlement mal parti pour lui si elle n’avait pas une amnésie consécutive à un accident.
Les personnages sont très bien campés mais il manque un-je-ne-sais-quoi à l’histoire pour qu’elle soit vraiment géniale. Les dialogues sont intelligents, drôles mais Helena est trop butée pour que j’ai de l’empathie. Elle m’a énervé avec sa tendance à tout mettre sur le dos des autres. David est un héros amoureux comme on en rêve toute, coquin, intelligent, doux mais il est un peu trop carpette devant Helena.
Donc un avis mitigé pour ce livre que je relirai certainement car c’est quand même le genre de lecture que j’adore (leurs piques sont très bien trouvés).

Ma note : 3/5

51HIQlBuGVL._

Venetia, jeune veuve à la beauté exceptionnelle, décide de se venger du Duc de Lexington. Celui-ci l’a décrite comme une veuve noire et elle sait que sa réputation va en pâtir. Elle décide d’embarquer sur le même bateau que le duc et elle commence une entreprise de séduction pour lui piétiner le coeur et sa fierté.
Je n’ai pas accroché. L’intrigue m’a paru tirée par les cheveux. Elle arrive à le séduire alors qu’il ne voit pas son visage. Ils ont tout de suite une histoire torride. Trop d’invraisemblance pour moi. En plus, j’ai trouvé que c’était long et l’histoire ne m’a pas plus intéressée que ça.
Ma note : 2/5

mariage arrangé, mariage compliqué

L’histoire débute par un mariage arrangé, celui de Fitz, comte de son état, et Millie, héritière d’une entreprise de boîtes de conserve. Tout irait bien pour Millie, qui est amoureuse de Fitz, si celui-ci n’était pas éperdument amoureux d’Isabelle. Il se marie contre son gré et conclut un pacte avec Millie : ils ne consommeront pas leur mariage pendant 8 ans. 
Le récit se structure comme un mur auquel l’auteure apporte des briques au fur et à mesure. Les briques de leur amitié, des moments extraordinaires qu’ils vont partagé, de cette complicité dont ne voulait pas Fitz mais qui va s’installer. 
Millie est une héroïne courageuse, stoïque, solide qui prend son rôle à coeur mais qui souffre de voir Fitz chercher le bonheur ailleurs. 
Fitz est un héros attendrissant car très droit, profondément humain et soucieux du bonheur de ses proches mais qui est resté bloquer sur une chimère : sa vie idéale avec Isabelle. 
J’ai dévoré ce livre car je voulais savoir comment ça allait se dérouler, bien sur, mais c’est la construction de leur complicité, de leur amitié qui fait l’intérêt de ce livre. C’est tellement romantique !!!!!
De plus, j’aime l’écriture de cette auteure. 
Un livre que je vous recommande donc et que je note bien sur à 5/5 (oui, y a que ça sur ce blog 😉 )

Celle que j’attendais de Sherry Thomas

Quatrième de couverture :

Bon voyage, mon oncle. Revenez-nous vite ! La voiture disparue, le sourire d’Elissande s’évanouit. Son oncle, elle le hait pour ce qu’il leur inflige, à elle et à sa tante, depuis tant d’années. A Highgate Court où elles vivent coupées du monde, les brimades pleuvent, pourtant il faut jouer la comédie et toujours sourire en l’honneur de ce monstre. Elissande pourrait fuir, mais il n’est pas question qu’elle abandonne sa tante. Alors elle donne le change et espère, jusqu’au jour où elle rencontre le marquis de Vere. Elle n’a que trois jours pour l’épouser avant le retour de son bourreau. Elle ignore que, comme elle, Vere n’est pas celui qu’il prétend être…

Ma lecture :
Sherry Thomas ne fait pas dans la bluette de roman historique. Ses héros sont des personnages tourmentés avec des souffrances psychologiques fortes.
Dans ce roman, Elissande essaye de fuir la tyrannie de son oncle, un vrai psychopathe. Elle a un caractère fort, manipulateur et l’on ressent ses angoisses tout le long du récit.
Vere est un héros beau comme Adonis mais bête comme ses pieds. C’est un personnage complexe également et je trouve l’histoire très bien trouvée.
Il y a un vrai suspens, de nombreuses péripéties et la seconde histoire d’amour a capté mon intérêt également.
Pour résumer, un bon roman avec beaucoup de noirceurs (pour cette collection) et un très bon suspens.
Ma note : 4/5
                                                                       10/108
tous les livres sur Babelio.com

Rendez-vous sur Hellocoton !

Nous resterons ensemble de Sherry Thomas

Quatrième de couverture :

« – Votre père est au plus mal, Bryony. Vous devez rentrer à Londres ». Bryony Asquith fixe avec méfiance celui qui a parcouru des centaines de kilomètres pour la rejoindre au coeur des vallées Kalash, en Inde, où elle exerce son métier de chirurgien. Ce messager n’est autre que Léo Marsden, son ancien mari, un homme qu’elle a aimé à la folie. Elle n’a donc pas le choix et va devoir entreprendre ce long périple à son côté, en taisant son secret. Car Bryony n’a jamais révélé à Léo pourquoi elle a exigé l’annulation de leur union…

Ma lecture :

Déjà, je trouve la couverture magnifique. J’ai lu ce livre en une journée. Je retenais ma respiration et j’ai eu plus d’une fois les larmes aux yeux.

Bryony est une femme à l’apparence dure, qui est malheureuse et se protège. Elle fuit l’échec de son mariage et part travailler en Inde. Son mari va la chercher pour la ramener près de son père qui est souffrant. Léo est un homme qui attire la sympathie de suite et l’incompréhension de leur situation va peu à peu s’éclaircir mais pour dévoiler de telles souffrances que ça m’a fait mal au coeur pour eux. Un livre qui m’a vraiment passionné, du fait du contexte historique (un soulèvement rebelle en Inde), de la situation des protagonistes (elle est chirurgienne et lui mathématicien à cette époque c’est assez atypique) et de leur histoire passionnante.

Un très bon livre.

Ma note : 5/5