Un insupportable gentleman de Loretta Chase

Quatrième de couverture :

Jeune veuve férue de hiéroglyphes, Daphné Pembroke doit se cacher pour mener ses travaux. La société anglaise du XIX siècle réprouve en effet les femmes savantes. Officiellement, c’est son frère Miles qui est un linguiste distingué. Lorsque celui-ci disparaît dans le dédale des ruelles du Vieux Caire, Daphné devine qu’on l’a enlevé pour le forcer à traduire un très ancien papyrus. Se heurtant à l’indifférence des autorités, elle se tourne alors vers un compatriote qui végète dans les prisons ottomanes. Ce Rupert Carsington n’a pas l’air très fiable. C’est une tête brûlée, un joli coeur au charme perturbant. Malheureusement, elle n’a pas le choix, il faut bien que quelqu’un l’aide. Il sera donc  » les muscles  » et elle  » le cerveau  » dans cette aventure qui les mènera aux confins du Nil, là où les attendent mille dangers…

Ma lecture :

Et bien ce livre est dépaysant au possible. L’action est en Egypte au XIXème siècle. Il est passionnant, l’histoire est dans un contexte de pillage de tombe, de découvertes des trésors dans les pyramides. L’héroïne est une savante qui essaye de déchiffrer les hiéroglyphes mais comme une femme ne peut être capable de telles tâches, c’est son frère qui officiellement est le savant. Celui-ci est enlevé et sa soeur part à sa recherche avec un noble qu’elle est allée chercher par désespoir au fond d’une prison. Le duo est drôle, les aventures sont présentes tout le long du livre, les personnages secondaires sont attachants (comme d’habitude dans les livres de cette auteure).

Un très bon moment de lecture.

Ma note : 4/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s