Le dindon de Feydeau

Quatrième de couverture :

Pontagnac, le  » dragueur  » malheureux, sera finalement le dindon de la farce. C’est d’ailleurs un brave garçon, qui ne trompe jamais sa femme sans la plaindre. Et qui ne perd jamais la tête : il suit les dames dans la rue, mais s’il pénètre derrière elles dans les pâtisseries, il les attend sagement à la porte des bijouteries. Quant à Vatelin, le mari de Lucienne, il risque de payer fort cher une vieille entorse à la fidélité conjugale, laquelle entorse refait brusquement surface en la personne de Maggy, une joyeuse fofolle anglaise… Un troisième larron, rival de Pontagnac, vient encore compliquer la situation. Et voilà la mécanique en marche,  » sans que s’affole un seul rouage, sans que saute un seul ressort « , comme dit Jean Richepin.

Ma lecture :

Qu’est ce que j’ai pu rire !

Le théatre est un genre difficile à lire, je trouve. Il faut s’imaginer les scènes, s’y retrouver dans les personnages et plus on segmente la lecture et moins on y se retrouve. Et bien malgré le fait que j’ai lu ce livre en de nombreuses fois, qu’il y ait beaucoup de personnages (avec des consonnances similaires en plus), j’ai adoré lire ce livre.
Les dialogues sont ciselés, les personnages sont drôles (l’anglaise essayant de s’exprimer en français est hilarante), les situations sont cocasses et bien trouvées. Bref, un excellent moment de lecture que je vous recommande chaudement.
J’ai hâte de pouvoir voir la pièce.

 

 

Ma note : 5/5

 

tous les livres sur Babelio.com

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

4 réflexions sur “Le dindon de Feydeau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s